jeudi 8 mai 2008

Récit: enfin!!!!

Bon je débute mon récit "hospitalier"!!!! Coeurs sensibles s'abstenir!!!

Jour 1:
Jour de préparation. Je reçois mon appel à 14h pour être présente à l'hôpital à 16h30. J'ai mangé un subway 6po seulement pour le dîner à 11h le matin, mais on me confirme par téléphone qu'on me fera souper à l'hôpital. Arrivée à l'hôpital à 16h15, à l'admission, où on me confirme que j'aurai à souper une fois rendue à l'étage.

Arrivée à l'étage... On m'apporte mon 4l de préparation pour me vider, mais pas de souper... Et pas question de descendre manger à la cafétéria, je dois boire mon 4l en 4h!!! Je n'ai plus rien dans le corps et je dois prendre le fameux laxatif!!! Advienne que pourra, je commence... Marc reste avec moi, j'arrive à en boire presque le tiers en 1h. Marc me quitte. Je décide de faire le tout pour le tout, je me mets debout à côté du "gallon" et je cale!!! Je réussi à terminé le tout en 1h supplémentaire!!! Donc au lieu de boire le tout en 4h, je le bois en 2h!!! Résultat: je ne me promène pas toute la nuit aux toilettes, 30 minutes après le dernier verre, je suis déjà vidée!!! Me croyant libre pour le reste de la soirée, je demande d'aller me promener dehors un peu... Mais non!!! Le soluté immédiatement!!! Donc je me couche, soluté installé au bras pour ma première nuit à l'hôpital.

Ombre au tableau... Une des employée, en voyant la chirurgie que je dois subir (enlever un bout d'intestin), vient me voir et me dire que je suis courageuse d'accepter d'avoir un "sac" à un si jeune âge... Euh??? Pardon??? Je ne dors pas de la nuit!!!!

Jour 2:

L'opération... Prévue à 9h45, ils viennent me chercher il est presque 10h30. Entre temps, une autre employée vient me répéter encore pour le sac!!! Selon elle, toutes les chirurgies de cet ordre-là sont revenus avec un sac!!! Je pleure, pleure pleure, je ne peux m'arrêter!!!

Arrivée près du bloc opératoire, mon ange (loustic), une fille rencontrée sur le forum de scrapbooklaurentides, arrive!!! Mon dieu, sa voix douce et ses bonnes paroles ont vite fait de me rassurer. Elle m'amène l'anesthésiste, et ensuite le médecin... Le médecin est pas trop de bonne humeur des mauvaises paroles des filles, on ne fait pas peur à un patient à quelques minutes d'une intervention!!! Moi j'étais prête à retourner de bord!!! J'aimais mieux souffrir de mes crises que d'avoir un sac pour le reste de mes jours!!!

Le reste de la journée est nébuleux, mais l'opération a bien fonctionné, pas de sac et surtout le chirurgien n'a pas eu à ouvrir, il a tout fait par laparoscopie. À chaque fois qu'ils font cette opération, ils ne savent pas ce qui les attend, ils peuvent avoir à ouvrir s'il y a des adhérences (qui demeurent invisibles sur toutes radios, échos ou wathever...).

Réveil douloureux, mais je réussis à sourire à marc une fois rendue à la chambre, et je tombe dans le sommeil... Tout va bien.

Jour 3:

Tout va sur des roulettes. Ils arrivent à m'asseoir dans le lit, je fais la conversation avec Marc. Je ne suis pas supposée manger avant le lendemain, mais étant en bon état on commence à me faire manger au souper, diète liquide. On augmente aussi mon soluté, je n'urine pas assez... Autre problème apparu, ma saturation (oxygène dans le sang) est à 86... On me dit que les patients ont les lèvres bleus à 88... donc oxygène...

Le souper entre bien (jello et bouillon), mais durant la nuit je commence à gonfler... Pas inquiétant encore, mais on me dit bien qu'on va me lever le lendemain après-midi. Nuit douloureuse...

Jour 4:
On me fait déjeuner... Encore jello et bouillon... On augmente encore mon soluté... Je gonfle à vu d'oeil, j'ai mal au coeur, rien ne va plus. En après-midi, on m'annonce qu'on vient me lever dans pas long. Marc me demande si je veux m'asseoir dans le lit, j'accepte... Erreur!!! Je me mets à vomir, vomir et vomir!!! En fait, dès que j'ouvre la bouche!!!

On abandonne l'idée de me lever... Mais je gonfle et gonfle encore... Aucun "air" ni selle ne sors... Je vous épargne les détails...

Jour 5:
Le personnel hospitalier s'obstine, ils veulent me lever!!! Je suis à la diète totale, même pas d'eau. Ils changent mon anti-douleur pour un qui donne moins de nausées. Encore échec!!! On m'envoie en radiologie, je suis malade tout le long...

Retour à la chambre, le personnel me chicane, selon la "schédule", je devrais m'être levée au moins 4 fois depuis la veille. On me dit de faire un effort... Euh, ce n'est que ça que je fais bordel!!! Je fais pas exprès!!!

En fin d'après midi, ils décident de m'intuber par le nez jusque dans l'estomac... Les 2 "j'sais pas quoi" (je ne les ai jamais vu!) arrivent avec le tube... Le bout du tube est aussi gros que mon pouce!!! Elles commencent à entrer ça dans ma narine... Ça fait mal!!! Un autre "j'sais pas quoi" arrive en courant en leur disant d'arrêter, elles l'ont pas!!! Elles retirent le tube, il y a déjà du sang dessus. Le "j'sais pas quoi" prend le tube, leur explique tranquillement la marche à suivre. Je veux être la plus coopérative possible, j'ai hâte que ça finisse... Il entre le tube et pousse pousse pousse, je tente d'avaler comme ils me disent mais je sens du sang dans ma gorge... Je cri, il retire le tube et le sang se met à gicler... Heureusement ils abandonnent!!! Aujourd'hui, je mesure la largeur de mes cloisons nasales, et le tube qu'ils essayaient de rentrer avait la largeur de mes deux cloisons ensemble!!! Ils ne l'on pas défoncée mais presque...

Jour 6:

Le personnel me fait la gueule... Ils veulent me ramener en radiologie, je refuse. En fait je refuse toute intervention me bougeant de mon lit, je n'en peux plus!!! Je n'ai plus rien à vomir, que des caillots de sang...

On me donne les soins de base, anti-douleur et tout le kit avec des regards de reproches et disparaissent... En après-midi, le médecin recommande d'arrêter de s'acharner sur moi et de me presser à tout faire, j'ai besoin de reprendre des forces, pas besoin de rajouter des reproches et engeueulades...

Enfin, ils me laissent tranquilles... J'arrive à relaxer, enfin ne plus stresser...

J'arrive mal à dormir, encore rien n'est sorti, ni air ni rien... Pendant la nuit, je rassemble mes forces... Au milieu de la nuit j'agrippe les barres latérales de mon lit et je décide de me plier en deux pour vider l'air... Ça marche!!! Je fais ça une grande partie de la nuit. Je m'endors. Pendant mon sommeil, le reste a débloqué!!!

Jour 7:

On enlève la sonde urinaire. Je suis encore très faible, mais j'arrive à me lever pour aller à la chaise d'aisance. Ça fait du bien!!!

En après-midi, tout va de mieux en mieux, je m'assois au fauteuil avec Marc un gros 2h!!! Plus la journée avance mieux ça va. On recommande le retour des repas et on m'enlève le soluté, ça va bien!!! Mais étant tellement faible je ne fais que 2-3 pas avec aide. Donc souper léger, j'arrive à manger 2 bouchées, mais ça passe!!! Seul la texture ne fonctionne pas.

Mon frérot vient me rendre visite... Je somnole mais j'entends du bruit. Il faut précisé que mon frère m'a vu dans le pire au jour 4... J'ouvre un oeil, je vois que c'est lui, et je m'assois carré dans le lit!!! Inutile de vous dire qu'il en est quasiment tombé à la renverse!!! Encore un petit problème de saturation, mais la placoteuse en moi ayant retrouvé ses fonctions, j'ai trop parlé!!! Le tout se replace assez vite. Je suis sur la bonne voie.

Jour 8:

Je me réveille en forme. On décide même d'enlever la chaise d'aisance, et je me rends seule à la toilette. Seule inquiétude, je ne me sens pas mes envies... Mais en allant aux heures aux toilettes, ça fonctionne numéro 1.

Sur l'heure du souper, je sens mes envies un peu plus, mais pas trop... Je sens du moins que ça revient. Le médecin fait ça visite et signe ma sortie pour le lendemain!!! Je ne porte plus à terre!!! Ma voisine étant atrocement souffrante, je demande si je peux prendre une chaise roulante et aller me promener, et ils acceptent!!! Je passe la soirée dehors jusqu'à 8h30!!! Je suis heureuse!!!

Jour 9:

6h debout, je ne me peux plus!!! Ça fait 1 semaine que je n'ai pas pris de douche... Les employés exigent qu'une personne de la famille soit présente, mais en me voyant, ils me laissent le feu vert. Donc douche (ça fait du bien!) et retour à l'extérieur sur mes pieds, jusqu'au déjeuner!!!

Marc est venu me chercher et le reste se passe à l'instant même!!!

5 commentaires:

loustic a dit…

Prends bien soin de toi Pascale et repose toi au max c la clé de la guérison !

Myosotis a dit…

Oh quel courage ma chère, prend bien soin de toi !

Marie-Hélène a dit…

tu as passé tout un séjour a l'hopital!! pauvre toi... je suis en train de faire ma formation infirmière et je peux te dies qu'elles n'ont pas de tact la ou tu étais... installer un tube de levine et forcer de meme!! ca mee pas de bon sens.. et te faire peur avec la colostomie (sac) VOYONS DONC!!! ferme ta gueule.... tu dis pas ca quand tu es sur de rien ... je te comprends donc d'avoir été si stressée!!!

maintenant c'est derrière toi, repose toi bien et je te souhaite que tous ces problèmes soient maintenant chose du passé

xxx

Russy a dit…

pauvre toi
j'espère que tu vas te rétablir vite

repose toi ma belle
xox

Daneji a dit…

Je suis bien contente d'apprendre que tu vas mieux! Au plaisir de te revoir!